Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #fn tag

Déchéance de crise d'identité...

Publié le par Ombre Grise

Ok, j'avoue, je ne suis pas choqué par le projet de supprimer la nationalité française aux terroristes du djihad pour les bi-nationaux. Après tout, quand on déteste son pays au point de se mettre en péril dans le seul but de tuer un maximum d'innocents, il faut assumer. Tu veux détruire la France, dégage de la citoyenneté ! Et je ne milite pas pour le FN. Rien à foutre des partis, des clivages politiques, un taré qui hais son pays d'adoption mérite d'en être désavoué. 

Pour le terroriste purement français, bien sûr, cela ne peut pas s'appliquer, il serait apatride, et un apatride est à mon avis plus dangereux qu'un français...

Et ceux qui prétendent que c'est une politique du FN oublient que le FN souhaite instaurer la peine de mort, donc, quand on est mort, on s'en fout de la déchéance de nationalité...

Et pourtant, le projet de loi, et encore plus le projet de modification de la constitution, me gêne.

Quand on modifie la constitution, c'est pour instaurer dans le temps un principe, en faire une sorte de commandement. Or ce terrorisme islamiste est un fait temporaire. Il est lié à ce bourbier puant qu'on intitule "conflit israëlo-palestinien" et de l'instabilité du moyen orient, croisé avec le désarroi (en ce qui concerne la France) de certaines populations dites "défavorisées" qui se sentent rejetées par la République et la démocratie... 

Et cette notion de "terrorisme" est trop évolutive dans le temps pour faire concensus. C'est quoi un terroriste ? Pour un djiadiste qui mitraille des gens à une terrasse de café, ok, je vois peu de nuances. Mais un gogol qui décide de son plein gré d'attaquer un commissariat ? Ou un écologiste qui bloque un train gavé de déchets radioactifs ? C'est vachement interprétable comme notion, le "terrorisme"... 

Elle m'inquiète cette réforme, non pas parce que je souhaite protéger ces enflures de Daesh, mais parce que quand Daesh se sera fait désintégrer (la raison gagne toujours, j'en suis sûr. Si, si, si) nous resterons avec des dispositions interprétables à volonté pour justifier des mesures extrême sans réelle justification...

Voir les commentaires

Dénicratie...

Publié le par Ombre Grise

Le PS et les R ne sont pas sur la même longueur d'ondes. Pourtant, ce sont tous de grands démocrates. Faut-il maintenir un candidat coûte que coûte ? Même si ce maintien permet au parti honni de remporter la victoire ? Dur dilemme.

Le PS dit oui, on se retire. On baisse son froc. On laisse l'ennemi gagner. Pour éviter que l'autre ennemi ne gagne.

Les R disent non. On ne bouge pas. Rien à foutre.

Voilà où nous en sommes. Et la démocratie dans tout cela ?

Je me demande...

Un électeur, c'est un individu équipé d'un cerveau. Je préfère en rester à cette définition. Les "consignes" du blaireau qui a perdu, tout le monde s'en taponne les baloches !

En tout cas, c'est mon point de vue. Si un zozo souhaite rester en ligne, mais que lui offrir des voix permet de faire passer le parti honni, il revient à chacun d'en tirer des conclusions. Non, les électeurs ne sont pas des moutons. Ils vont réfléchir avant de voter, faire la part des choses. Et peut-être voter pour leur candidat, après tout pourquoi pas ? C'est quoi ce vote sélectif ?

Empêcher à tout prix au parti honni de remporter une élection, est-ce bien démocratique ? Il sert vraiment à ça notre mode de scrutin ? Une magouille pour empêcher l'autre de gagner ?

Je n'aime pas beaucoup le parti honni, mais si l'on considère que c'est un parti "comme les autres", pourquoi établir un traitement de défaveur à son encontre ? S'il est réellement aussi maléfique qu'on le prétend, ne peut-on pas lutter contre lui légalement ?

J'ai bien lu toutes les citations de ces gens sages (et morts) autour du fascisme, de la montée du "mal", évidemment, j'en suis affecté, car je ne souhaite vraiment pas favoriser la montée d'un quelconque courant de pensée nauséabond. Mais dois-je lutter par des moyens déloyaux et purement comptables contre cette volonté, alors que ce sont d'autres électeurs, pas plus méchants ou cons que moi, qui déposent leur bulletin dans l'urne ?

 

Voir les commentaires