Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Relance...

Publié le par Ombre Grise

Cela n'échappe à personne, la relance économique en France se fait attendre. Pourtant, on nous l'a promise depuis pas mal d'années.

Hollande mise à présent sur les formations. Ok, on pourra dire qu'il mise surtout sur une manipulation du système de calcul du taux de chômage, mais puisque la méthode est connue, je fais confiance aux journalistes pour nous diffuser le taux réel. Ce n'est donc pas une magouille viable. En principe.

Par contre, les individus formés se munissent d'armes pour briguer des postes... ça vaut ce que ça vaut, mais à notre époque, personne ne peut se faire embaucher sans posséder un acquis, une expérience.

Raffarin dit que c'est une mauvaise politique, car les individus formés ne suffisent pas à garnir le carnet de commande. Ce sont les commandes qui font les emplois. Ok, je suis d'accord. Raffarin préconise la défiscalisation, et plus largement, les aides versées aux entreprises. Ok, pourquoi pas. Sauf qu'on le fait depuis quarante ans, avec le succès que nous pouvons constater chaque jour.

Notre incapacité à discriminer une PME familiale, soucieuse du bien-être de ses salariés et des firmes multinationales qui bidouillent leurs bénéfices pour engranger des millards sans verser d'impôts en France, et organisent des plans sociaux pour libérer des dividences pour leurs actionnaires, décrédibilise toutes les aides délivrées aux entreprises. Il en va de même avec le fumeux crédit d'impôts dont profitent avec outrance certaines firmes, obligeant leurs sous-traitants à répercuter cet avantage sur leurs prix de vente...

Tant qu'on ne pourra pas faire le distingo entre les unes et les autres, les aides versées aux entreprises ne feront qu'alimenter les spéculations du marché financier, et les poches des patrons, sans créer d'emplois.

Les formations ne suffisent pas non plus, car en effet, si les entreprises n'ont pas de travail à fournir, elles ne pourront embaucher, même si le candidat est bardé de diplômes et d'expérience...

Pour garnir le carnet de commande, que faut-il ? Des gens qui achètent. Donc, je schématise, une augmentation du pouvoir d'achat pour les catégories les plus populaires. En effet, les catégories supérieures utilisent l'augmentation du pouvoir d'achat pour renflouer leurs économies, autrement dit l'épargne. Les catégories les plus défavorisées utilisent leur pouvoir d'achat dans les supermarchés et les commerces de proximité. 

Bon, allez, j'ai une idée. 

Pourquoi ne pas augmenter les prestations familiales ? On double, on triple, on quadruple les allocations familiales pour les plus démunis (comme en plus, des plafonds sont déjà définis, ce serait simple.)

Je n'ose pas parler du Rsa, ce serait une provocation pour ceux qui considèrent cette aide comme de l'assistanat. Non, juste les allocations familiales, pour que le pouvoir d'achat puisse relancer la demande sur le marché national.

Voilà. Facile.

Note ça François. Et vote pour moi à l'occaz' !

 

Voir les commentaires

Le retour du gros naze d'ex-président...

Publié le par Ombre Grise

Ah ! Il sort un bouquin (qu'il n'a pas écrit, car il ne sait pas écrire) et la France entière en parle.

En tout cas, les médias. C'est pareil, me direz-vous...

Ce fumiste d'ancien président, menteur, magouilleur comme aucun autre (j'ai rarement vu un ancien président condamné par la justice pour fraudes au financement des campagnes) et incompétent dans l'action, comme tant d'autres (Hollande, Chirac, et sans doute beaucoup d'autres, etc.) va empocher un maximum de pognon en sortant une bouse en forme de "mea-culpa" vomitif, lui qui a pourtant toujours soutenu ses positions les plus douteuses les talonnettes dressées vers le ciel, intègre...

Quel enfoiré !

On oublie qu'il a "exploité" à outrance ses souteneurs pour rembourser ses propres dettes de campagne : le Sarkothon...

On oublie qu'il a été impliqué dans une affaire moisie impliquant une vieille dame richissime, et délivré uniquement par le retrait d'une plainte...

On oublie qu'il est certainement le premier responsable de l'affaire Bygmalion. Mais il est trop malin pour laisser des traces, alors...

On oublie tellement de choses...

Ce bouquin est évidemment un acte de communication destiné à exposer l'aspect "humble" de notre ex-monarque, la faute avouée étant en principe à moitié pardonnée. Ensuite, il suffit de se montrer souvent, avec une voix posée, et de distiller un discours plus cool, plus moderne, tout en restant dans les fondamentaux de la droite, pour faire bouger les lignes...

Ainsi, le mariage gay, après tout, c'est peut-être pas si mal. Carlita n'est pas contre, j'en suis sûr...

Mais l'action de Hollande, c'est de la merde. Normal. 

Bref, avec ce bouquin on est dans l'enfumage complet, tout le monde le sait, et pourtant, ça va se vendre comme des petits pains.

Bravo Sarko. Tu es riche et tu le resteras. C'est ça ta vraie intelligence. Je t'admire pour ça. Uniquement pour ça...

Voir les commentaires

Déchéance de crise d'identité...

Publié le par Ombre Grise

Ok, j'avoue, je ne suis pas choqué par le projet de supprimer la nationalité française aux terroristes du djihad pour les bi-nationaux. Après tout, quand on déteste son pays au point de se mettre en péril dans le seul but de tuer un maximum d'innocents, il faut assumer. Tu veux détruire la France, dégage de la citoyenneté ! Et je ne milite pas pour le FN. Rien à foutre des partis, des clivages politiques, un taré qui hais son pays d'adoption mérite d'en être désavoué. 

Pour le terroriste purement français, bien sûr, cela ne peut pas s'appliquer, il serait apatride, et un apatride est à mon avis plus dangereux qu'un français...

Et ceux qui prétendent que c'est une politique du FN oublient que le FN souhaite instaurer la peine de mort, donc, quand on est mort, on s'en fout de la déchéance de nationalité...

Et pourtant, le projet de loi, et encore plus le projet de modification de la constitution, me gêne.

Quand on modifie la constitution, c'est pour instaurer dans le temps un principe, en faire une sorte de commandement. Or ce terrorisme islamiste est un fait temporaire. Il est lié à ce bourbier puant qu'on intitule "conflit israëlo-palestinien" et de l'instabilité du moyen orient, croisé avec le désarroi (en ce qui concerne la France) de certaines populations dites "défavorisées" qui se sentent rejetées par la République et la démocratie... 

Et cette notion de "terrorisme" est trop évolutive dans le temps pour faire concensus. C'est quoi un terroriste ? Pour un djiadiste qui mitraille des gens à une terrasse de café, ok, je vois peu de nuances. Mais un gogol qui décide de son plein gré d'attaquer un commissariat ? Ou un écologiste qui bloque un train gavé de déchets radioactifs ? C'est vachement interprétable comme notion, le "terrorisme"... 

Elle m'inquiète cette réforme, non pas parce que je souhaite protéger ces enflures de Daesh, mais parce que quand Daesh se sera fait désintégrer (la raison gagne toujours, j'en suis sûr. Si, si, si) nous resterons avec des dispositions interprétables à volonté pour justifier des mesures extrême sans réelle justification...

Voir les commentaires