Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Relance...

Publié le par Ombre Grise

Cela n'échappe à personne, la relance économique en France se fait attendre. Pourtant, on nous l'a promise depuis pas mal d'années.

Hollande mise à présent sur les formations. Ok, on pourra dire qu'il mise surtout sur une manipulation du système de calcul du taux de chômage, mais puisque la méthode est connue, je fais confiance aux journalistes pour nous diffuser le taux réel. Ce n'est donc pas une magouille viable. En principe.

Par contre, les individus formés se munissent d'armes pour briguer des postes... ça vaut ce que ça vaut, mais à notre époque, personne ne peut se faire embaucher sans posséder un acquis, une expérience.

Raffarin dit que c'est une mauvaise politique, car les individus formés ne suffisent pas à garnir le carnet de commande. Ce sont les commandes qui font les emplois. Ok, je suis d'accord. Raffarin préconise la défiscalisation, et plus largement, les aides versées aux entreprises. Ok, pourquoi pas. Sauf qu'on le fait depuis quarante ans, avec le succès que nous pouvons constater chaque jour.

Notre incapacité à discriminer une PME familiale, soucieuse du bien-être de ses salariés et des firmes multinationales qui bidouillent leurs bénéfices pour engranger des millards sans verser d'impôts en France, et organisent des plans sociaux pour libérer des dividences pour leurs actionnaires, décrédibilise toutes les aides délivrées aux entreprises. Il en va de même avec le fumeux crédit d'impôts dont profitent avec outrance certaines firmes, obligeant leurs sous-traitants à répercuter cet avantage sur leurs prix de vente...

Tant qu'on ne pourra pas faire le distingo entre les unes et les autres, les aides versées aux entreprises ne feront qu'alimenter les spéculations du marché financier, et les poches des patrons, sans créer d'emplois.

Les formations ne suffisent pas non plus, car en effet, si les entreprises n'ont pas de travail à fournir, elles ne pourront embaucher, même si le candidat est bardé de diplômes et d'expérience...

Pour garnir le carnet de commande, que faut-il ? Des gens qui achètent. Donc, je schématise, une augmentation du pouvoir d'achat pour les catégories les plus populaires. En effet, les catégories supérieures utilisent l'augmentation du pouvoir d'achat pour renflouer leurs économies, autrement dit l'épargne. Les catégories les plus défavorisées utilisent leur pouvoir d'achat dans les supermarchés et les commerces de proximité. 

Bon, allez, j'ai une idée. 

Pourquoi ne pas augmenter les prestations familiales ? On double, on triple, on quadruple les allocations familiales pour les plus démunis (comme en plus, des plafonds sont déjà définis, ce serait simple.)

Je n'ose pas parler du Rsa, ce serait une provocation pour ceux qui considèrent cette aide comme de l'assistanat. Non, juste les allocations familiales, pour que le pouvoir d'achat puisse relancer la demande sur le marché national.

Voilà. Facile.

Note ça François. Et vote pour moi à l'occaz' !

 

Commenter cet article